Vincent de Gaulejac « Les sources de la honte »

Envoyé le 26 mars 2011

La honte est une souffrance d’autant plus forte que par nature on en parle peu. Il y a l’humiliation qui amène à taire les violences subies, à se replier sur soi-même, à cultiver un sentiment d’illégitimité, à se vivre comme un «moins que rien ». Il y a la gêne éprouvée face à la honte d’autrui, qui conduit, le plus souvent, à une mise à distance, à un refus d’entendre ce qui dérange.

L’écoute de celui ou celle qui a honte est difficile. Ces deux attitudes se complètent et se renforcent. La gêne des uns contribue au rejet des autres et au silence de tous.

Cet ouvrage brise ce cercle du silence en favorisant une meilleure compréhension, une meilleure écoute des multiples facettes de la honte. Derrière celle-ci se cachent des trésors d’amour, de sensibilité et d’humanité, qui n’arrivent pas à s’exprimer.

Comprendre, écouter, dire la honte, c’est s’affranchir d’une partie de la souffrance qu’elle provoque.

 

Parution aux Editions du Seuil en mars 2011.

Laissez un commentaire