Articles

Irfam – Institut de Recherche, Formation et Action sur les Migrations – ejournal de mars 2011

Envoyé le 26 mars 2011 dans Articles

« Santé mentale et migration », voici le thème retenu pour notre ejournal du mois de mars. Nous souhaitons dédier ce numéro à la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale (21 mars). En effet, la prise en considération de la complexité des souffrances des migrants dans les pratiques professionnelles psycho-médico-sociales apparaît de plus en plus comme une nécessité. Pourtant, les défis restent encore trop nombreux dans ce domaine. Face à la singularité des pathologies des migrants, les professionnels ne peuvent rester impassibles. Nombre d’entre eux sont conscients de la nécessité de créer des paradigmes adaptés. Dans ce numéro, nous avons décidé de donner la parole à ces spécialistes : des chercheurs tels que Nabil HAJJI (Adjoint de Direction à l’Institut pour le Travail Educatif et Social de Brest) ou Ertugrul TAS, psychologue clinicien, chercheur-doctorant, mais aussi des praticiens comme, entre autres, Jean-Marie KREUSCH, Directeur Administratif du Service de Santé Mentale de Visé et Président du Conseil d’Administration de l’IRFAM. Ils nous font part de leurs réflexions, questionnements ou analyses à partir de leurs expériences autour des maladies ou des souffrances psychiques auxquelles sont confrontés des migrants d’horizons et d’âges divers. Vous y trouverez également des informations plus générales sur l’accès aux soins de santé en Belgique et un focus sur « Tabane », association spécialisée dans l’accompagnement psycho-social des migrants. Nous profitons de cette annonce pour remercier les nombreux participants à notre enquête sur notre site et nos publications. Celle-ci est clôturée très bientôt et les résultats vous seront communiqués au mois de juin, dans la prochaine livraison de Diversités et Citoyenneté. Excellente lecture !   Téléchargez ici … La Lettre de l’IRFAM « Diversités et Citoyenneté », n° 25 (I/2011)   L’IRFAM, l’ASBL Transfaires et la plateforme EUNOMAD Liège sont heureux de vous présenter leurs récents ouvrages sur le thème des « migrations et développement » Le jeudi 31 mars 2011 de 17 h. à l’IRFAM Liège, Rue Agimont 17, 4000 Liège, Salle des formations Programme : Présentation de l’ouvrage d’Altay Manço et Spyros Amoranitis, Migrants et développement en Belgique Présentation du Guide des bonnes pratiques de projets de co-développement en Europe Question – réponses – rencontre des auteurs Stand d’ouvrages de l’IRFAM et partenaires – présentation des outils en...

Lire plus

Vincent de Gaulejac « Les sources de la honte »

Envoyé le 26 mars 2011 dans Articles, Publications

Vincent de Gaulejac « Les sources de la honte »

La honte est une souffrance d’autant plus forte que par nature on en parle peu. Il y a l’humiliation qui amène à taire les violences subies, à se replier sur soi-même, à cultiver un sentiment d’illégitimité, à se vivre comme un «moins que rien ». Il y a la gêne éprouvée face à la honte d’autrui, qui conduit, le plus souvent, à une mise à distance, à un refus d’entendre ce qui dérange. L’écoute de celui ou celle qui a honte est difficile. Ces deux attitudes se complètent et se renforcent. La gêne des uns contribue au rejet des autres et au silence de tous. Cet ouvrage brise ce cercle du silence en favorisant une meilleure compréhension, une meilleure écoute des multiples facettes de la honte. Derrière celle-ci se cachent des trésors d’amour, de sensibilité et d’humanité, qui n’arrivent pas à s’exprimer. Comprendre, écouter, dire la honte, c’est s’affranchir d’une partie de la souffrance qu’elle provoque.   Parution aux Editions du Seuil en mars...

Lire plus

Nouvelle collection: Droits quotidiens

Envoyé le 26 mars 2011 dans Articles

La collection Droits quotidiens donne des réponses concrètes aux questions de droit que les intervenants sociaux se posent dans leur pratique professionnelle. Trois numéros sont disponibles: Les protections des personnes adultes fragilisées , L’huissier de justice et vos dettes et La colocation aux éditions DE Boeck....

Lire plus

L’évaluation de la recherche en sciences humaines et sociales. Regards de chercheurs

Envoyé le 26 mars 2011 dans Articles

L’évaluation de la recherche en sciences humaines et sociales. Regards de chercheurs

Textes rassemblés par Paul Servais Qu’est-ce que évaluer la recherche ? Pourquoi et pour quoi évaluer la recherche ? Comment évaluer la recherche ? Y a-t-il des pièges à l’évaluation et lesquels ? La transition de l’évaluation de la recherche à l’évaluation des chercheurs est-elle inévitable, voire souhaitable ? L’évaluation induit-elle des changements dans la recherche ? Ces questions, et bien d’autres, préoccupent les chercheurs, comme les organismes qui les subventionnent et ceux qui les emploient. Ces préoccupations se situent dans un monde où collaboration entre chercheurs et internationalisation de la recherche sont devenues des normes de plus en plus prégnantes, alors que des budgets de recherche orientée importants ont été mis en place. Leur acuité est d’autant plus forte que les dispositifs d’évaluation a priori comme a posteriori se sont développés en conséquence. Pour les sciences humaines et sociales, des questions particulières se posent en outre : quelles conséquences les spécificités de leur objet ont-elles sur leurs pratiques, leurs résultats ? Quelles leçons en tirer pour leur évaluation? Quel a été l’impact de l’évolution du « pilotage et de l’évaluation » de la recherche en sciences sociales au cours des dernières décennies ? Quelles redéfinitions cela implique-t-il du rôle des chercheurs en sciences sociales ? Plus fondamentalement peut-être, quelles transformations des relations entre « connaissances » et « politiques » en a-t-il résulté ? – Informations complémentaires, couverture et table des matières:...

Lire plus

« Sociologie de l’expertise de l’intervention sociale. Modèles et éthiques de l’ingénierie dans le champ social » de JC BARBANT

Envoyé le 21 mars 2011 dans Articles, Publications

« Sociologie de l’expertise de l’intervention sociale. Modèles et éthiques de l’ingénierie dans le champ social » de JC BARBANT

Préface : Marcel Jæger Dans un contexte de complexification des dispositifs de l’action sociale et éducative au sein desquels agit une pluralité d’« experts » (chefs de projet, chargés de mission, ingénieurs sociaux…), cet ouvrage interroge les modèles d’analyse et d’intervention mobilisés par ces acteurs sociaux. Jean-Christophe Barbant développe une analyse originale des imaginaires, des postures et des ethos professionnels de ces « nouveaux » experts sociaux.Il élabore une « sociologie de l’expertise de l’intervention sociale » dans le champ de la formation au sein duquel sont décrits quatre modèles dominants. Le premier modèle des expertises du développement social est associé à l’imaginaire de la performance et d’une éthique de la conviction. Le second modèle de l’ingénierie et de la gestion du social est lié à l’imaginaire de la maîtrise et d’une éthique de la responsabilité. Le troisième modèle de la production du social est construit à partir de l’imaginaire de la connaissance et d’une éthique de la sagesse. Enfin, le quatrième modèle de la transformation sociale développe un imaginaire de la prospective et une éthique de la réflexivité. Cet ouvrage présente donc l’intérêt de proposer une modélisation éclairante des différentes approches de l’expertise dans l’intervention et l’ingénierie sociales. Il souligne également les atouts et les limites de l’appareil de formation et la nécessité de concevoir des agencements d’expertises complexes associés à de fortes références éthiques et déontologiques. Jean-Christophe Barbant est docteur en sociologie, chercheur associé au GEPECS (groupe d’étude pour l’Europe des cultures et des solidarités) de l’université Paris Descartes. En tant que directeur adjoint de l’IRTS Languedoc-Roussillon, chargé des études et recherches, il est responsable du module « Méthodologies et postures de l’intervention sociale » du master II professionnel « pratiques de l’intervention sociale » et de l’observatoire de l’éthique de l’intervention sanitaire et sociale du LRI3S (Laboratoire de recherche sur l’intervention sport-santé-social) de l’université de Perpignan. Il est également membre de l’ACOFIS (association des chercheurs des organismes de formation de l’intervention...

Lire plus

Sortie de l’ouvrage « Les jeunes et la discothèque. Entre fêtes urbaines et violences urbanisées »

Envoyé le 21 mars 2011 dans Articles, Publications

Ouvrage de Eric MARLIERE – Postface de Philippe ROBERT La violence fait partie intégrante de la dimension festive dans l’histoire de nos sociétés. Pourtant, depuis une vingtaine d’années avec le développement en masse des établissements festifs dans les villes européennes (discothèques, pubs, bars branchés, etc.), les fêtes urbaines adoptent une configuration nouvelle dans l’exacerbation de la consommation et la compétition des ego suscitant du coup des tensions réelles. Les nouveaux espaces festifs entérinent les rapports sociaux en vigueur dans notre société autour de la compétition, de l’individualisme et de la consommation à outrance. Les fêtes aujourd’hui ne constituent plus une inversion des codes culturels et sociaux dominants à la différence de celles des sociétés passées. Bien au contraire, les conflits observés dans les fêtes urbaines sont davantage centrés sur des rapports de force individuels et grégaires dans un souci d’affirmation de soi à l’opposé des siècles précédents où l’usage de la violence manifestait principalement une sorte de communion populaire contre un ordre social et politique établi. Le conseil de l’Europe soucieux d’appréhender les désordres juvéniles causés par ces nouveaux espaces festifs dans les grandes villes européennes a commandé une recherche de terrain réalisée par des chercheurs venus de plusieurs pays du continent. Ce livre a pour objectif de restituer un travail ethnographique effectué dans deux espaces festifs de la région parisienne : le quartier Bastille et l’aire périurbaine de Cergy-Pontoise.   Éric Marlière est sociologue, maître de conférences à l’université de Lille III et chercheur au CeRIES – Centre de Recherche « Individus, Épreuves, Sociétés ». Il a notamment publié Jeunes en cité. Diversité des trajectoires ou destin commun ? (L’Harmattan, 2005), La France nous a lâchés ! Le sentiment d’injustice chez les jeunes de cité (Fayard, 2008) et a participé à l’ouvrage collectif dirigé par Laurent Mucchielli Quand les banlieues brûlent… Retour sur les émeutes de novembre 2005 (La Découverte, 2007, 2e édition)....

Lire plus