Activités

Réunions ou activités de l’Abfris

Invitation conférence-débat 12 décembre LLN L’évaluation des services en question

Envoyé le 20 novembre 2013 dans Activités, Activités des partenaires, Articles

Invitation conférence-débat 12 décembre LLN L’évaluation des services en question

Le Master en Ingénierie et Action Sociales LLN/Namur ( co-organisé par l’Institut Cardijn HELHa et le Département social Henallux) organise en collaboration avec l’UNIPSO ASBL (Union des entreprises à profit social) un cycle de conférences débats sur l’évolution des relations entre le secteur à profit social et les pouvoirs publics. La deuxième conférence s’intitulera: L’évaluation des services en question: comment en améliorer la pertinence? Il s’agira d’interroger l’évolution des objectifs et des méthodes de l’évaluation des services par les pouvoirs subsidiants, d’en dégager les enjeux actuels et de réfléchir à un processus qui reconnaît les rôles de chacun des acteurs. Ce cycle de conférences s’adresse aux employeurs, administrateurs, cadres, directions, responsables politiques, formateurs, etc., actifs dans le secteur. Vous êtes cordialement invités à participer à cette réflexion. Nous souhaitons particulièrement avoir votre point de vue dans le débat qui occupera la deuxième partie de la matinée. Pour plus d’informations, voir le dépliant ci-joint. L’inscription est gratuite mais obligatoire. Dépliant Conférence 12-12-2013 MIAS -UNIPSO L’évaluation des services en...

Lire plus

Appel à communication – Colloque « Secteur non marchand, milieux associatifs, organismes communautaires: des mondes en recomposition »

Envoyé le 13 novembre 2013 dans Activités, Activités des partenaires, Articles, Home

Appel à communication – Colloque « Secteur non marchand, milieux associatifs, organismes communautaires: des mondes en recomposition »

Secteur non marchand, milieux associatifs, organismes communautaires : des mondes en recomposition Colloque international organisé les 27 et 28 octobre 2014 par le centre METICES de l’Université Libre de Bruxelles. Secteur non marchand, milieux associatifs, organismes communautaires, autant de mondes pratiques se recouvrant en tout ou en partie. Ils sont le lieu ces dernières années de transformations en profondeur, principalement sous l’effet d’un triple processus : l’émergence de nouveaux métiers du social entrant en tension avec les métiers « traditionnels », leur progressive « salarisation » et l’apparition de nouvelles figures de l’usager. Le colloque interrogera, dans une perspective pluridisciplinaire, l’ampleur de ces recompositions et leurs effets au niveau de l’action publique et du rapport à la personne. S’appuyant sur des comparaisons internationales ce colloque s’intéressera aux nouveaux cadres de travail et aux nouvelles figures de l’usager, objet de recherche peu théorisé à ce jour. Trois axes seront privilégiés : 1er axe de travail : Les vicissitudes du Social 2ème axe de travail : Les nouveaux cadres de travail 3ème axe de travail : Les nouvelles figures de l’usager Le secteur non marchand s’est considérablement développé ces dernières années et dans de nombreux pays, selon des modalités très diverses. Cette recomposition du social interroge le sens même du social. Nous nous demanderons s’il est possible d’identifier des évolutions communes dans différents pays ou, a contrario, si des spécificités locales, adossées à des dynamiques plus larges, président à ce processus ? Le développement salarial du secteur a entrainé des processus de professionnalisation et la constitution de nouveaux métiers. Cependant, ce phénomène n’a pas eu la même portée, ni le même impact dans les différents groupes professionnels. La recomposition du « Social » a entrainé des conflits de rôles, voire une concurrence entre ces « nouveaux métiers » et les métiers « traditionnels ». Elle a ainsi produit des effets sur l’organisation du travail ainsi que sur les conditions de travail des professionnels. A cet égard, la littérature parle tantôt de crise (managérialisation, psychologisation, déprofessionnalisation, …), tantôt de développement positif du travail social. Cet axe de travail permettra d’aborder ces questions, à la fois dans le socio-sanitaire, le socio-culturel, le socio-sportif, les services auprès des personnes âgées, le domaine de la santé mentale, de l’enfance, etc. À côté de l’État et des professionnels, l’usager (ou la tierce figure du secteur) est souvent présenté dans la littérature comme le parent pauvre. Cet axe vise à questionner la figure de l’usager selon divers angles : l’expérience vécue, la relation avec le professionnel, les stratégies face aux différentes offres de services, l’accès aux prestations et à la prise en charge, la perception des structures accueillantes, etc. Comité Scientifique Matéo Alaluf (ULB) Pierre Artois (ULB) Aline Bingen (ULB) Albert Carton (ULB)) Annamaria Colombo (HEF-TS) Pierre Desmarez (ULB) Bernard Fusulier (UCL) Jean-François Gaspar (Helha) Diego Gaston (U-Zaragoza) Enrique Gaston (U-Zaragoza) Claude Haas(U-Luxembourg) Mejed Hamzaoui (ULB) Guy Lebeer (ULB) Dimitri Léonard (ULB) Jean-Marie Léonard (ULB) Esteban Martinez (ULB) Laetitia Mélon (ULB) Síle O’Dorchai (ULB) Nouria Ouali (ULB) Michel Parazelli (Uquam) Maud...

Lire plus

2ème journée d’études

Envoyé le 13 décembre 2012 dans Activités, Home

2ème journée d’études

La deuxième journée d’études a eu lieu à Mons.

Lire plus

Colloque « L’associatif, soins palliatifs de la société capitaliste? »

Envoyé le 7 avril 2011 dans Activités

Colloque « L’associatif, soins palliatifs de la société capitaliste? »

Le thème choisi par notre asbl « La Rochelle » pour ce colloque organisé à l’occasion de nos 15 années d’existence reflète une réalité de terrain qui s’impose à nous, comme aux autres associations à finalité sociale, et ce, depuis notre création: la nécessité de faire face à l’urgence des situations problématiques rencontrées par les personnes qui subissent aux premières lignes les effets pervers du libéralisme économique et de la course au profit… Dans une société où les règles du jeu sont définies, de plus en plus, par le « capital économique » qui marque la cadence au niveau national, européen et mondial, de plus en plus de personnes restent sur le carreau. Plongés dans des situations extrêmes, les personnes qui s’adressent à nous sont souvent au bord du gouffre à différents niveaux: personnel, social, économique, culturel, moral… Notre pays s’est doté d’un système de sécurité sociale, d’un arsenal de lois agissant comme un réel filet social pour ces personnes les empêchant d’être exclue. Mais certaines personnes (de plus en plus nombreuses, il nous semble) passent entre les mailles de ce filet… Pourtant de nombreuses institutions publiques ont été créées afin de garantir à tous le droit de vivre dignement. Soumis aux pressions du libéralisme effréné et de la globalisation, les systèmes en place doivent s’adapter… et cela se fait souvent au détriment des personnes les plus « pauvres ». Les missions conférées aux institutions se multiplient… et les moyens financiers ne suivent pas toujours. Le monde associatif est très présent dans notre pays. Il consacre souvent des partenariats entre les pouvoirs publics et le secteur privé pour mener des actions sociales bénéfiques pour les personnes et pour la société. Ce monde semble jouir d’une flexibilité plus grande pour rencontrer celles et ceux qui, malgré tout, passent entre les mailles du filet social. Il marque souvent, pour elles, le seul lien perceptible qu’il leur reste avec une société où elles n’ont pas trouvé leur place. L’associatif, comme certaines institutions publiques, servent souvent de soupape de sécurité pour qu’elles ne se sentent pas totalement lâchées par la société. Aujourd’hui, une logique de « conditionnalité » et de « contrôle » s’impose de plus en plus à nous, que ce soit au niveau personnel comme au niveau des associations et des institutions. Des contraintes de plus en plus fortes sont imposées et conditionnent, souvent, les actions menées sur le terrain et l’octroi de subsides publics… Dans un tel contexte, les associations tiendront-elles encore longtemps? Peuvent-elles encore faire preuve d’innovation sociale? Peuvent-elles influer le cours des choses pour que cela change? Une résistance est-elle encore possible? Notre colloque « L’associatif, soins palliatifs de la société capitaliste? » posera la question. Nous tenterons d’y répondre ensemble, si le sujet vous intéresse.   Vous connaissez sans doute l’une ou l’autre personne, association, institution qui pourraient être intéressées par ce sujet, n’hésitez pas à leur faire suivre cette invitation. Ce colloque se déroulera le 14 mai 2011 de 9h00 à 16h00 au CEME, rue des Français,147 à 6020 Dampremy. Pour une question d’organisation, il est préférable de...

Lire plus

Conférence « Les changements intervenus dans la famille au cours des dernières décennies et leurs implications sociales »

Envoyé le 26 mars 2011 dans Activités

Titre: Conférence « Les changements intervenus dans la famille au cours des dernières décennies et leurs implications sociales » Lieu: Haute Ecole de la Communauté française, avenue Maistriau, 13 à 7000 Mons Description: La conférence se propose d’aborder les changements qui ont marqué la famille au cours de ces dernières décennies, notamment l’augmentation des divorces, des séparations, des familles monoparentales et recomposées, et leurs conséquences sur la précarisation de ces familles et sur la féminisation de la pauvreté. Les conséquences de ces changements sur la solidarité familiale et sur l’éducation des enfants seront aussi examinées. Enfin, nous examinerons les conséquences de l’instabilité familiale en matière de santé, de logement, de travail. Par B. FRUMER, Maître-assistant en Sciences sociales. Licencié en Sciences politiques, Agrégé en Sciences sociales, Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris Inscription obligatoire à l’adresse : secretariat-es@hotmail.com Heure début: 14:30 Date: 2011-05-12 Heure fin:...

Lire plus

6ème Forum des Technologies de l’Information et de la Communication

Envoyé le 26 mars 2011 dans Activités

Titre: 6ème Forum des Technologies de l’Information et de la Communication Lieu: Charleroi, Palais des Expos, La Géode Lien vers: www.campusnumerique.be Description: Quelle réponse amener au plagiat retrouvé dans les travaux des étudiants? Accepter ou refuser l’ordinateur portable en cours ? Effectuer une veille pédagogique => quels outils ? Enregistrer les cours en auditoire => dans quel but ? Mettre en ligne ses cours => quelles implications techniques et juridiques ? L’enseignement supérieur en pleine évolution => vers quoi, comment ? Choisir un ordinateur portable => comment s’y retrouver ? Les bibliothèques virtuelles => les enjeux ? Consulter ses cours sur son téléphone ? => Réalité ou fiction ? Si vous vous êtes posés une de ses questions … si vous vous interrogez sur l’intégration incontournable des technologies de l’Information et de la Communication (TICs) dans l’enseignement … Participez au FORUM TICs le 05 avril 2011 – La Géode – Charleroi de 9h00-17h00 ! Participation et repas offerts, inscription obligatoire Date limite d’inscription : 31 mars 2011 Grand parking gratuit – accessibilité aisée par les transports en commun Date:...

Lire plus